L’APEC et SELF & INNOV signent ensemble un article sur le recrutement des jeunes docteurs :

De nombreuses PME sont convaincues que la R&D représente un levier de croissance pour leur développement. Mais la nature particulière de cette activité, caractérisée notamment par des coûts élevés dont les retombées économiques ne sont pas assurées pour les entreprises, freine leur engagement.  L’Etat, conscient de ces difficultés, met en place des mesures en faveur des PME. Le dispositif « jeune docteur » en fait partie et mérite que vous vous y intéressiez.

Recruteurs, savez-vous qu’il y a un gros avantage à embaucher un jeune docteur sur un poste de R&D ?

En effet, l’Etat a renforcé en 2008 le dispositif « jeune docteur » pour favoriser l’emploi en CDI des titulaires d’un Doctorat de recherche dans les entreprises privées. La terminologie de « jeune » est par ailleurs discutable quand on voit que de nombreux docteurs enchainent les CDD ou les post-doc, et n’obtiennent leur premier CDI que quelques années après l’obtention de leur doctorat.  La notion de « jeune » doit donc s’entendre comme « premier emploi durable ».

Alors pour favoriser la R&D dans les PME et donner un coup de pouce à ces chercheurs, ce dispositif permet aux entreprises qui leur proposent leur 1er CDI de bénéficier d’un crédit d’impôt couvrant 60% du salaire et des charges, auquel s’ajoute une enveloppe forfaitaire pour couvrir les frais de fonctionnement, et ce durant les 24 premiers mois suivant l’embauche.

De quoi vous décider à retenir la candidature d’un chercheur. (…)

Lire la suite sur le blog de l’APEC.